Quand les veuves blanches m’ auront écrit

Sera la fin de mon récit

Elles porteront en auréole

Plein de sang et puis de la gnôle

J’ aurai plaisir à partager

Saveur âcre de mes versets

Je monterai triste mon fiel

Mon âme heureuse en arc-en-ciel

Je mène le dernier des combats

Je ne baisserai pas les bras.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s