L’ enfant et la neige jouent ensembles et paraissent se taquiner l’ un et l’ autre.

On y voit des flocons de joie et le début des bourgeons et toutes les princesses du monde essuient un jour ou l’ autre une bourrasque d’ émotion au premier regard d’ un garçon.

La neige, ce feu, ce ciel beige et notre Dieu clament la splendeur du roulement des saisons :

j’ admire cela avec passion.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s